En sept, le 24 table ronde, le 27 rassemblement contre le tourisme de masse

Après plusieurs mois de travaux et de réflexions, l’équipe Stop Croisières a le plaisir de vous présenter son agenda militant, avec 2 dates approchant à grands pas !
Ce sera l’occasion de rencontrer le collectif dans la diversité de ses approches. Nous travaillons d’une part à faire entendre nos sujets auprès des politiques pour pousser à légiférer et d’autre part à rassembler les marseillais et à les représenter au mieux, pour avancer ensemble et sentir le soutien populaire, indispensable pour être légitime à porter des sujets forts.

Samedi 24 septembre – Participation à une table ronde sur les croisières

–> 14h au CMA Méridien, 17 bd Jeanne d’Arc

Stop Croisières a accepté l’invitation à une table ronde organisée par le député des Bouches-du-Rhône Hendrik Davi pour élaborer des pistes d’évolutions réglementaires et législatives autour des croisières aux différentes échelles (locale, nationale, européenne). Participeront également Manon AUBRY et Marina MESURE, eurodéputées, Guy BENARROCHE, sénateur des BDR, Hendrik DAVI et Manuel BOMPARD, députés des BDR, Laurent LHARDIT et Sébastien BARLES, adjoints à la mairie de Marseille.

Notre rôle citoyen sera de témoigner du terrible impact sanitaire, environnemental et social des croisières, afin que les élus puissent se positionner sur quels recours législatifs peuvent être mis en place pour y répondre. Au moment où une bonne partie du centre-ville passe enfin en Zone à Faibles Emissions (ZFE), les Marseillais sont prêts à faire des efforts, mais le port n’est pas inclus et laisse des paquebots de croisières à quai consommer autant que 30 000 voitures. Nous ne pouvons pas accepter ça et nos élus doivent faire preuve de responsabilité devant ce constat.

Mardi 27 septembre – Rassemblement contre le Tourisme de masse

–> de 17h à 19h sur le Vieux Port (ombrière).

C’est la journée mondiale du tourisme. A l’appel du réseau SET (Sud de l’Europe contre la touristification), nous appelons donc au rassemblement contre le tourisme de masse, et pour cela, nous invitons tous les Marseillais agacés par le développement des croisières, l’extension de l’aéroport, l’effondrement d’immeubles quand se construisent des hôtels de luxe à côté, et la gentrification du centre-ville qui a fait exploser les prix des logements à Marseille. Nous vous convions tous à partir de 17h pour participer à des ateliers et à des prises de paroles, cela se suivra d’une grande photo à 19h sur le port, pour dire non à ce modèle économique prédateur de notre santé, notre environnement, et nos conditions sociales.
Bien des villes subissent le même sort, ainsi, en Europe, plusieurs d’entre elles feront entendre leurs opposition le même jour, à Barcelone, Palma de Majorque, Venise, Ajaccio, Lisbonne, Naples, Toulon, Valence et Cordoue.

Notre appel

Que se passe t-il le 27 septembre ?

C’est la journée mondiale du tourisme.

Mais le tourisme n’est pas un phénomène anodin. Il implique souvent la venue de milliers ou de millions de personnes aux mêmes endroits. Il amène à l’extension d’aéroports, à la construction de navires de croisières gigantesques, il fait flamber les loyers et pousse les habitants·es hors du centre-ville etc. On ne peut pas célébrer un phénomène qui ignore ces paramètres sociaux et écologiques.

Alors s’est formé le réseau SET. Un réseau de villes européennes pour repenser le tourisme autrement que par la masse et la consommation de lieux. Ce même jour Barcelone, Lisbonne, Naples, Palma, Ajaccio, Marseille, Venise, Valence, Toulon, Cordoba etc. appellerons à repenser les voyages à hauteur des réalités locales.

A Marseille, le centre-ville prend des allures de vitrine touristique. Les croisières arrivent, polluent et repartent. L’aéroport s’agrandit pour drainer plus d’avions climaticides. Les immeubles des habitants·es s’écroulent, les migrants·es et SDF dorment dans la rue pendant que les Airbnb et beaux hôtels se multiplient, que les prix s’élèvent.

Or Marseille n’est pas à vendre. Marseille c’est nous, c’est toi et nous ne donnerons pas ce qui fait notre vie à un phénomène aussi destructeur s’il n’est pas repensé radicalement.

RDV 17H au VIEUX PORT

Présentations ; prises de paroles ; Ateliers ; Assemblée

Gentrification touristique : « transformation d’un quartier de classe moyenne ou populaire en une enclave relativement aisée et exclusive marquée par une prolifération d’entreprises de divertissement et la fréquentation de touristes »

L’évènement FB : https://fb.me/e/3t1nu2MSd

Ne laissons pas les choses s’écrire sans vous, venez faire entendre votre voix et rejoignez nous !